Le mois de novembre est connu pour être celui où plusieurs jeux vidéo sont lancés sur le marché parmi lesquels Call of Duty Infinite Warfare, Titanfall 2 ou encore Battlefield 1. Mais parmi ces jeux, il y a Battlefield qui se démarque un peu des autres avec une ambiance unique.

Il faut dire que depuis ses premiers épisodes, la série Battlefield a plongé le joueur dans différents environnements comme les guerres futuristes dans Battlefield 2142, des batailles contemporaines, dans le 3 ou le 4 et la deuxième guerre mondiale dans Battlefield 1942.

Dans son dernier opus, le jeu propose d’entrer dans la première guerre mondiale. Il ne s’agit surtout pas d’une reconstitution de la grande guerre dans tous ses aspects, mais ici, l’éditeur s’est attelé à moderniser des armes, le côté tactique et les déplacements tout en mettant en avant des conflits très dynamiques dans une guerre de tranchée. Mais il faut avouer que le côté le plus impressionnant du jeu est celui de la guerre en campagne avec une adrénaline impressionnante jamais vue dans un FPS multijoueur.

Avant d’aller plus loin, appesantissons-nous sur la partie solo qui est en principe la partie molle de ce genre de jeu. Mais, dans Battlefield, elle est surprenante et offre un parcours incroyable que ce soit au niveau des mécaniques, alors que ce jeu est connu pour être un jeu qui propose traditionnellement des campagnes multijoueur. Une façon pour Dice de montrer son savoir-faire.

L’éditeur qui a l’habitude de ne proposer qu’une seule campagne avec un seul personnage a opéré un virage à droite en scindant les histoires de guerre en 5 aventures différentes qui vous amènent sur un terrain de combat différent : Turquie, Londres, campagnes, Alpes italiennes et d’autres endroits qui donnent la possibilité de conduire un char, de prendre le contrôle de points stratégiques, de diriger un tank.

L’infiltration est d’ailleurs proposée et intéressante malgré quelques manquements dus à l’IA laxiste et des adversaires assez amorphes. L’infiltration donne aussi de changer les approches de combat. Par ailleurs, on apprécie, le moteur Frostbite 3 amélioré qui affiche des images captivantes, sans oublier les jolies cinématiques qui privilégient des personnages que le joueur incarne.