Longtemps attendu par les fans, le dernier Beyond Good & Evil sera lancé sur le marché grâce à la réalisation de ses créateurs qui avaient prédit son arrivée au mois d’octobre.

Aujourd’hui, le créateur de Jade et Pey’j, Michel Ancel, l’a avoué à Kotaku et présente quelques informations sur le développement du jeu et ses appétences.

Il s’agit ici, du second opus du jeu en préparation et qui sortira treize ans après le premier Beyond Good & Evil qui avait marqué les joueurs, les laissant dans un appétit incommensurable. Mais en clair, la version aurait pu surprendre encore si la technologie l’avait rendu possible.

En fait, Michel Ancel a expliqué lors de l’interview donnée à Kotaku, que ce nouvel album conduira le joueur dans plusieurs voyages interplanétaires, ce qui n’était pas possible avec les machines sorti à l’entame des années 2000.

Aujourd’hui, les consoles de jeu sont dotées d’une puissance impressionnante et le département de développement d’Ubisoft Montpellier a pu travailler sur des outils afin de créer un titre de type galactique, un concept très peu touché pour l’instant.

« Je suis en train de développer un nouveau concept pour le futur Beyond Good & Evil depuis quelques temps, je développe aussi des technologies qui donnent la possibilité de concevoir ce type de jeu, des outils qui facilitent le dessin de grandes planètes et d’autres choses identiques. (…)

Nous voulons créer des jeux comme Star Citizen et voyons ses grands systèmes planétaires et nous réalisons que « Nous rencontrons les mêmes difficultés mais nous sommes plus en avance sur cet aspect et de leur côté, ils proposent des choses captivantes « .

Depuis l’achèvement de Rayman Legends, l’équipe de Michel Ancel doit encore fournir des efforts pour espérer dévoiler le titre de façon concrète. L’éditeur veut essayer de se lancer dans un challenge majeur que d’autres développeurs essaient de réaliser. Beyond Good & Evil 2 est un jeu qui de nous livrer un contenu impressionnant, nous sommes sur notre soif et attendons patiemment !