70 étudiants provenant d’une dizaine d’établissements de jeux vidéo se défient pendant 72 heures sous la direction de créatifs d’Ubisoft Montréal et Montpellier au sein de l’ancienne mairie de la ville de Montpellier.

Cette compétition organisée dans le cadre du Montpellier in Game de la semaine DigiWorld Week a pour but de mettre en réelle situation des game designers et développeurs. Un programme qui réunit plus de cinquante événements digitaux dans la capitale.

Depuis lundi, 70 étudiants spécialisés en programmation et game designers réunis à l’Espace French Tech de l’ex mairie de Montpellier se défient pendant 72 heures interminables, sous l’égide de professionnels d’Ubisoft Montréal et Montpellier.

La finalité consistera à concevoir une maquette de jeu vidéo en partant de réelles conditions de vie en entreprise.

Le game director Alexis Jolis-Desautels qui voulait diriger la scène académique », indique qu’il a eu cette idée lors d’un échange avec le consultant spécialiste jeu vidéo à vidéo à IDATE DigiWorld, Laurent Michaud et depuis 2013, le GaCha fait désormais partie de l’événement Montpellier in Game (MIG) réservé aux jeux vidéo.

Créer un jeu vidéo 72 H sans arrêt

Dirigé par Montpellier Méditerranée Métropole, cet événement est organisé pendant la DigiWorld Week, une semaine réservée au décodage de l’univers du numérique.

Le GaCha est organisée en collaboration avec l’association de professionnels de jeux vidéo du Sud de la France, Push Start qui indique que cela a un rapport avec les écoles. « Cet événement réunis des écoles telles que IEFM’3d et ArtFx, l’université de Montpellier, le master MAJE de Nice-Sophia Antipolis, Objectif 3D, l’école de game design ETPA et les universités Paul Valéry » indique liste Guillaume Jamet, vice-président de Push Start.

« Quand on me pose la question de savoir pourquoi je viens à Montpellier pour ce GaCha, je réponds que c’est parce que cet événement pédagogique n’existe nulle part ailleurs qu’à Montpellier » lance Alexis Jolis-Desautels.

Il travaille avec Kaermack Polewska, game designer chez Ubisoft Montréal, pour diriger les équipes d’étudiants sur le « chat de Schrödinger ». Il s’agit d’un thème porteur que quatre programmeurs, trois graphistes et un sound designer formés en équipes devront créer.