Appartenant désormais au groupe Vivendi, Gameloft pourrait maintenant se lancer dans la création de jeux vidéo originaux. Spécialisé dans la copie de produits connus, le groupe français, pourrait créer des titres réels.

C’est l’annonce qui a été faite par Vivendi après avoir racheté Gameloft. Le groupe dirigé par Vincent Bolloré qui se bat médiatiquement contre Ubisoft voudrait donner de l’importance au côté créatif des développeurs.

« Les dirigeants de Gameloft n’avaient pas de temps pour apporter du neuf, ils ne disposaient pas d’assez de personnel et de finances pour créer un jeu révolutionnaire » précise le nouveau PDG de l’entreprise, Stéphane Roussel, également directeur exécutif de Vivendi, qui a privilégié l’argument de sa trésorerie.

« Avec Vivendi, nous allons plus travaillé sur l’originalité » affirme, le vice-président administratif, financier, Alexandre Rochefort qui est également un ancien de Gameloft. Il souhaite se départir de la stratégie du playsafe, alors qu’elle avait participé au succès de l’entreprise pendant ses premières heures.

Cette stratégie a été la base de son catalogue grâce à l’identification des marchés porteurs et la mise en vente de jeux copiés chez le leader mondial. C’est le cas de la saga Modern Combat, désinence du Call of Duty : Modern Warfare d’Activision, des Gangster, qui sont clairement une copie des Grand Theft Auto de Rockstar.

Plusieurs jeux attendus sur le marché

On peut dire que les joueurs ne vont pas remarquer ce changement de sitôt. Car l’enseigne a annoncé la sortie prochaine (12 octobre) de nouveaux jeux tels que Zombie Anarchy et les sagas Modern Combat Versus et AsphaltExtreme, tiré de la série Motorstorm produit par Sony, ne montrent pas réellement que l’entreprise a changé de stratégie.

Ce qui s’explique par le fait que ces jeux étaient en cours de création depuis plus d’une année, ce changement n’ayant intervenu que récemment. On pourra donc connaitre les produits issus de ce revirement en décembre 2017.

Pour arrêter avec le plagiat, un concours à idées a été mis en place par la nouvelle direction au sein de l’entreprise. La direction a déjà reçu, 70 propositions qui seront réduites à 20 après un vote du personnel, ensuite intervient la validation de la direction pour que les premiers projets sont démarrés.

Facebook Comments

Comments are closed.